L'Olivier et l'Espagne : une grande histoire !

Tout commence par l'histoire de l'olivier, cet arbre millénaire né au XIIe siècle avant notre ère en Asie Mineure, où il s'épanouissait à l'état de forêt, loin de toute activité humaine.

Son destin évolue aux alentours du VIe siècle, lorsque l'homme commence à s'intéresser à son fruit « l'olive ». Un intérêt dont l'ampleur permettra à la culture de l'olivier de s'ouvrir rapidement à l'ensemble du bassin méditerranéen. 
Les amphores et vestiges de moulins qui surgissent aujourd'hui du passé sont les signes de la richesse économique ancestrale que représentait cette culture. Des écrits retrouvés témoignent d'une consommation d'olives de table dès le 1er siècle après JC. Appréciée du plus grand nombre, l'olive est unie par ses racines à l'Espagne. Ce sont les Phéniciens, les Phocéens, puis les Romains qui introduisirent les Oliviers en Espagne.

En Espagne, des oliviers millénaires, symboles de longévité et d'espérance, veilleraient encore aujourd'hui sur les oliveraies du pays. La production de l'olive continue de s'y faire dans le respect des traditions, auxquelles viennent s'ajouter de nouveaux moyens pour améliorer les saveurs de ce fruit emblématique.

Sur les terres de l'Ebre dans la province de Tortosa au sud de la Catalogne où nous vivons, deux variétés d'oliviers sont cultivées l'Empeltre et l'Arbequina.

L'Empeltre


Est l'une des plus anciennes variétés présentes dans le pays. Ce serait les Phocéens (Grecques) qui dès le VIIe siècle avant notre ère auraient introduit ces oliviers à partir de leur comptoir de Empuries près de l'actuel Gérone. On trouve les oliviers de variété Empeltre dans les provinces de l'Aragon de Tortosa et en Navarre. Son nom vient du catalan « empelt » qui désigne les greffons.

L'olivier peut atteindre une taille et une envergure très importantes, bien que sa croissance soit lente et la capacité de développer ses racines faible, ce qui amène le plus souvent l'oléiculteur à effectuer des greffes pour assurer son développement. 

Les olives lorsqu'elles sont mûres tirent sur le noir de jais. Elles ont une forme allongées et asymétriques. La maturation des fruits est précoce, entre la première semaine de novembre et la première de décembre. les olives Empeltre sont employées pour confectionner de l'huile d'olive et également pour élaborer des olives noires de tables, très appréciées des consommateurs de la région d'Aragón et de Tortosa.

L'huile d'olive Empeltre est une huile très douce, agréable en bouche avec un petit goût d'amande. Très appréciée pour sa légèreté, elle est idéale pour préparer des assemblages. 

Les olives de table d'une saveur légère et douce au palais avec des arômes délicats, légèrement sucrées et poivrées, dégagent des notes de pomme, banane, amande grillée, noisette et noix.
 

Olivier Empeltre millénaire

Olives Empeltre

L'Arbequina


Selon une histoire, ses oliviers seraient originaires de Palestine et furent introduits par le Duc de Medinaceli au XVIIe siècle au retour de ses croisades. Tous s'accordent sur le fait qu'ils reçurent leur nom de la ville Catalane d'Arbeca, où ils furent plantés pour la première fois en Espagne. Ensuite cette variété d'oliviers à colonisé la province de Tortosa une zone d'altitude moyenne avec peu de précipitation et un climat constamment sec subissant de grandes amplitudes thermiques. Sur ses pentes apparait clairement l'empreinte des siècles de travail humain: les affleurements rocheux ont été utilisés pour construire des petits murets qui soutiennent les terrasses, les « margenes ». C'est la terre de prédilection de la culture de la variété Arbequina.

L'arbre est de petite taille, vigoureux et touffus, rustique résistant au froid et à la sècheresse. Le bois est vert foncé et la silhouette nous rappelle un balai. Ses feuilles sont vertes, ocre sur la face supérieur, jaune et gris-vert sur ​​la face inférieure.

Les Huiles d'olive Arbequina :

Ramassées vertes (mi octobre), l'huile d'olive extra vierge est une huile très fraîche et jeune qui par sa composition est plus sensible à l'oxydation, il faut donc la protéger pour qu'elle conserve ses propriétés initiales tellement bonnes pour nous. Ce sont des huiles avec une odeur d'artichaut frais et d'amande verte, d'un goût de tomate et d'herbes vertes, avec une ardence caractéristique. Contenant beaucoup de polypénols car les olives sont récoltées très vertes. En plus, ce sont des huiles denses et fluides, mais elles présentent de grandes différences en fonction des zones et les années de récolte.

Ramassées mûres (en décembre), l'huile d'olive extra vierge est habituellement assez aromatique, et donne des parfums fruités, de banane, de pomme. Les huiles d'Arbequina mûres rappellent souvent les bouillies de fruits des petits enfants. Ce parfum vient du pourcentage élevé d'acide polyinsaturé qu'elles ont tendance à contenir. Elles servent également à réaliser des assemblages, notamment avec des « Empeltre » afin de leurs apporter de l'ardence.

Les fruits sont petits (<= 2 gr), ronds et essentiellement utilisés pour la production d'huile, mais également consommées en olives de table très appréciées des connaisseurs, très aromatiques, elles sont symétriques et de couleur brun foncé, avec un sommet arrondi et une large cavité pédonculaire.

Olivier Arbequina multi centenaire

Olives Arbequina